Un motoriste, concepteur du plus petit turbofan du monde

Price Induction est l’une des rares sociétés à avoir développé une turbine aéronautique moderne durant la dernière décennie.

Son produit phare est le moteur DGEN 380, le plus petit turbofan du monde, conçu pour les PLJ de 4 à 5 places. Ce turbofan à fort taux de dilution et intégrant un réducteur a été entièrement conçu à partir d’une feuille blanche pour permettre l’apparition d’une nouvelle catégorie d’avions sur le marché de l’aviation générale, les PLJ. Après un cycle de 15 ans de développement, le moteur est reconnu comme un véritable succès technologique et va maintenant entrer dans la phase de procédure de certification et d’industrialisation.

En parallèle du programme moteur, Price Induction commercialise des bancs d’essai pour l’éducation et la recherche, et valorise son savoir-faire en participant à des projets de Recherche & Technologie pour des grands groupes aéronautiques. Notre base installée est très diversifiée avec des clients de renommée internationale comme par exemple le groupe SAFRAN, les centres de recherche comme la NASA et la JAXA, des universités comme l’ISAE-Supaero, l’ENAC, Georgia Tech mais également des centres de formation aéronautique très spécifiques comme le SENAI de São Carlos ou bien le Balamand Institute of Aeronautics au Liban.

Une PME internationale

Price Induction compte une cinquantaine d’employés, dont plus de 35 ingénieurs qui travaillent dans une culture très entrepreneuriale. La société est implantée dans la région Aquitaine : le siège est à Anglet dans le Pays Basque et les bancs d’essai sont à Tarnos.
La compagnie a établi trois filiales directes– Atlanta (Etats-Unis), Berlin (Allemagne) et Sao José dos Campos (Brésil) – ainsi qu’un bureau commercial pour l’Asie à Shanghai. Les autres marchés clefs de l’aéronautique sont couverts par des agents.

Histoire

L’aventure de Price Induction a débuté en 1997 lorsque Bernard Etcheparre, un entrepreneur français, a décidé de lancer le programme DGEN pour contribuer à l’innovation du marché de l’aviation générale.
Lancé comme un projet d’entreprise avec une équipe de jeunes ingénieurs, le programme a rapidement eu le soutien des laboratoires et sociétés aéronautiques français ainsi que des fonds d’investissements institutionnels.

Le 31 Octobre 2006, le premier moteur DGEN 380 a été allumé avec succès à notre banc d’essai. En 2011, le moteur DGEN a réalisé avec succès son premier test d’endurance de 150 heures.

Depuis 2010, une ligne dérivée de produits a été lancée pour partager le savoir-faire de la compagnie. Les premiers bancs d’essai WESTT ont été installés en 2010 et le premier projet de recherche et technologie a été signé en 2012.

Aujourd’hui le DGEN a cumulé plus de 2000 cycles, 1500 heures d’opération et deux tests d’endurances de 150 heures. Plus de 15 DGEN ont été produits au cours du programme et pour les solutions WESTT.